Environ 70 000 familles pourraient avoir un taux d’effort supérieur à 70 % d’ici à la fin de 2023, selon le BdP

Cet univers correspond à 5 % des contrats hypothécaires actifs.
Sérgio Garcia/Your Image for ECB
Este artigo foi publicado há, pelo menos, 8 mois, pelo que o seu conteúdo pode estar desatualizado

Avec l’augmentation des remboursements hypothécaires, le gouverneur de la Banque du Portugal (BdP), Mário Centeno, estime que d’ici la fin de l’année, “environ 70 000 familles pourraient avoir des coûts permanents de remboursement d’hypothèque dépassant 505 de leur revenu net” .

Selon le portail idealista, qui cite les déclarations de Centeno, de plus en plus de familles, en raison de la hausse des taux Euribor, sont confrontées à des taux d’effort supérieurs à 50 % . Les données de la BdP publiées ce lundi indiquent qu’en décembre 2021, 35 600 contrats de prêt au logement avaient un taux d’effort supérieur à 50 % et inférieur à 100 %. À la fin de l’année dernière, le nombre de contrats dans cette situation était proche de 46.000.

Les prévisions pour 2023 ne sont donc pas très encourageantes : “Le carrefour apporte un plus grand resserrement financier pour les familles et les entreprises en raison du cycle de politique monétaire”, dit Centeno, ajoutant que, à la fin du mois de décembre, “environ 70 000 familles peuvent avoir des dépenses avec le service de prêt au logement permanent de plus de 50 pour cent de leur revenu net. Cela correspond à 5 % des familles bénéficiant d’un prêt hypothécaire , sur un total de 1,5 million de contrats actifs, qui risquent de devoir dépenser plus de la moitié de leur budget mensuel pour payer leurs échéances hypothécaires d’ici la fin de l’année.

Pour le gouverneur,“le renforcement de l’épargne et la réduction de l’endettement, ainsi que le soutien public et le rôle du secteur bancaire dans la prévention des défaillances peuvent atténuer ces risques”.

Total
0
Shares
Previous Article

Marcelo oppose son veto à Mais Habitação : les arguments du président

Next Article

Déménagement : de l'anticipation à la durabilité

Related Posts